AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
FERMETURE DU FORUM.

Meredith RhodesLignumFICHE

Elio
WidenerObsidia Corp.FICHE

Maze
SiakaNoctisFICHE

Isaac
SparksLignumFICHE




Contagion regroupe désormais :
- 4 Obsidiens
- 5 Lignum
- 3 Noctis
- 8 Nomades

Obsidia Corporation est un laboratoire scientifique qui travaille anonymement et en toute discrétion sur la modification du génome humain.
Néanmoins, aux yeux du monde, OC est un laboratoire de recherches dans le génie génétique qui prétend pouvoir trouver un remède à toutes les maladies. Lorsqu'un médecin prend en charge un patient dans un hôpital en Ohio, il découvre curieusement un virus encore inconnu à ce jour. Mais très rapidement, alors que le monde est en train de changer, le Dr Hasting fait une découverte surprenante sur l'origine du virus, ainsi que sur le laboratoire OC...

Knockin' On Heavens Door

 :: In the darkest times :: Game On (Le monde en ruine) :: The Outside :: The Outside :: Routes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Thalia Vane
Nomade
avatar
Thalia Vane
Age : 27
Métier : Détective privée
Messages : 25
Lun 25 Juin 2018 - 22:37
Knockin' On Heavens Door
Elle n'avait pas croisé grand monde depuis longtemps. Ni de survivants, ni de morts d'ailleurs. Et ce n'était pas plus mal. Elle pouvait tranquillement récolter les vivres et ressources qu'elle trouvait sur son chemin. Elle fouillait tout, maisons, voitures, même les restes de poubelles qu'elle pouvait croiser. Munie de son sac à dos, elle enfournait tout ce qu'elle trouvait à l'intérieur. Elle avait de l'eau et de la nourriture pour quelques jours. Dans son périple, elle avait même pu trouver une trousse de premier secours.

Sa fidèle machette l'accompagnait toujours mais elle commençait à s’abîmer au fil du temps, la lame n'était plus autant tranchante qu'avant et elle devait s'y prendre à deux fois lorsqu'elle la plantait dans le crâne de ces ignobles créatures. L'humanité était perdue, elle le savait. A quoi bon espérer après tout. Les quelques humains qu'elle croisait sombrait dans la folie ou mourrait sous ses yeux. Cela faisait bien longtemps qu'elle avait perdu la foi. Les jours défilaient et chacun était un nouveau défi. Mais Thalia aimait bien ce contexte après tout.

D'une certaine manière, elle avait apprit à apprécier le calme et ce décor apocalyptique. Surtout lorsqu'elle arrivait dans les ruines d'une ville. La nature prenait le dessus. Les arbres prenaient la place des anciens immeubles. C'était beau. C'était désert. Personne à l'horizon. Plus jeune, elle s'amusait souvent à se perdre dans des lieux à l'abandon. Elle aimait l'atmosphère qui s'en dégageait. Elle avait trouvé sur son chemin, un vieil appareil photo. Un polaroid très exactement. Il était dans une maison dont elle avait du tuer les occupants, déjà rongés par cette épidémie. Dans l'une des tables de chevets elle avait trouvé les recharges allant avec. Elle en avait dix-sept très exactement, mais elle en avait déjà utilisée trois.

Malgré la mort qui traînait à chaque coin de rue, elle voulait immortaliser les “belles choses”. Les bâtiments en ruine, les rayons du soleil au petit matin, des choses banales mais qui l'aider à ne pas perdre l'esprit. Quand elle flanchait, elle regardait ses clichés. Une manière pour elle de se rappeler qu'il y a encore du beau dans ce monde, qu'il ne faut pas baisser les bras et se laisser mourir.

Hier, elle avait établit son campement de fortune en haut d'une colline et avait repéré un bon endroit à fouiller pour le lendemain. Dès l'aube, elle avait jeté son sac sur l'épaule et était partie à l'aventure, en espérant que la journée serait moins ennuyeuse que la veille. Elle pouvait distinguer au loin, depuis son perchoir, une masse de morts. Ils n'avaient pas l'air de revenir à la vie ceux là. Elle s'empressa de s'y rendre, se réjouissant d'avance à l'idée de n'avoir aucun obstacle.

Mais plus elle avançait et plus elle distinguait un léger son. Un léger rire ? Non. Au fur et à mesure de ses pas, le bruit s'éclaircit. C'était un sanglot. Une petite fille était là, quelque part, et pleurait. Le peu d'humanité et de bon sens qu'il restait en elle l'a fit courir jusqu'à l'origine du son mais une fois arrivée à son but, il n'y avait personne et le son s'était arrêté. Elle s'approcha du tas de morts. Bon, en tout cas elle ne s'était pas trompée, eux, ils ne reviendraient pas la gêner. Un peu plus loin, un corps était allongé, sans vie. Elle s'approcha avec l'espoir de récupérer un maximum de ressources sur les cadavres quand tout d'un coup, le mort se mit à parler.

-T’as vraiment une sale gueule Rae…

Merde. Il était bien vivant celui là.
Codage par Libella sur Graphiorum
Thalia Vane
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Reynor
Lignum
avatar
Kyle Reynor
Age : 39
Métier : Pasteur
Messages : 4
Mar 26 Juin 2018 - 9:14
Knockin' On Heavens Door
Il n'y a point sur la terre d'homme juste qui qui ne fasse que le bien, et qui ne pèche jamais.
Le diable s’approche irrémédiablement de Kyle, Son visage blanc d’opale est une lumière dans les ténèbres et le pasteur pouvait bien s’imaginer la beauté de cet être sous ce linceul noir qui l’enlaçait mais malgré cette pureté physique il pouvait sentir le mal émaner de lui, un vice primitif et puissant, il portait en lui les 7 péchés capitaux qui plaisaient tant à l’humanité. Kyle ne reculait pas. Il savait qu’il venait le chercher, lui donner l’éternité de tourment qu’il méritait cependant jamais il ne se rendrait sans se battre contre les forces des ténèbres. Il dégainait sa machette, elle rayonnait d’une lumière lunaire puissante et inaltérée. La main de la bête se tendait vers son visage et alors qu’il ne fut plus qu’à quelques centimètres de le toucher la nuit se fendait en deux sous une intense lumière qui frappait Kyle et lucifer, cette dernière, plus pure encore que celle du porteur de lumière, le brûla et ce dernier poussait un râle d’agonie terrible avant de prendre la fuite et de retourner aux ténèbres. Kyle restait dans ce halo, il était rempli d’une grande satisfaction et se sentait terriblement serein.

 
Il se réveilla en sursaut ce qui ne manqua pas de lui faire échapper un petit hurlement de douleur qu’il contenait entres ses dents. Il était dans un lit éliminé, le soleil matinal filtrait à travers des rideaux encrassés et sa chaleur lui donner un certain réconfort alors qu’il appréciait sa lumière. Ce n’était pas la base de Lignum ça il en était certains mais une petite maison abandonnée des alentours. Kyle se mettait en position assise en inspectant ses mains et bras. Aucunes morsures juste de nombreuses tâches de sang nauséabondes de rôdeurs. Après avoir vérifié que rien de louche n’était présent sur lui il se frottait les yeux et prononçait des mots qui lui arrachèrent la gorge… Elle était totalement desséchée qu’il sentait le goût du sang.
 
-Rae… De l’eau…
 
Il relevait la tête et il fit la connaissance de sa sauveuse, une jolie brune semblant au moins aussi fatiguée que lui se tenait sur une chaise de bois qui tenait probablement par la magie du seigneur. Elle pointait une arme sur lui. Il connaissait ce regard. Elle ne le connaissait pas, elle l’avait trouvé au milieu de dizaines et dizaines de zombies… Pour elle il pouvait très bien être un de ces guerriers surhumains de OC corporation si elle en avait déjà croisé… mais il n’en était rien, il était lui-même surpris d’être encore en vie. Il tentait de lever les mains en signes de reddition mais son corps manifesta son mécontentement il se contentait donc de garde les mains sur ses genoux et de faire une mine de reddition.
 
-Du… Calme…
 
Sa gorge lui faisait mal. La moindre vibration de ses cordes vocales lui déchirait quelques tissus interne comme s’il avait une grippe blindée, un peu comme les signes avant-coureurs d’une transformation après une morsure mais il savait que ce n’était que la soif.
 
-La fille ?... De l’eau… Te ferais… Pas de mal.
 
L’enfant… Où était l’enfant ? Il espérait ne pas avoir fait tout cela en vain.
acidbrain
Kyle Reynor
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Vane
Nomade
avatar
Thalia Vane
Age : 27
Métier : Détective privée
Messages : 25
Mar 26 Juin 2018 - 23:25
Knockin' On Heavens Door
Elle avait traîné le corps de l'inconnu jusqu'à la maison la plus proche. Après avoir débarrasser les quelques morts qui y habitait, elle l'avait jeté sur un vieux lit de fortune. La trousse de premier secours allait être utile finalement, elle avait bien fait de la garder.

Elle voulait fouiller la maison mais elle n'osait pas laisser cet homme seul. Après tout, il pourrait se réveiller à tout moment et tenter de la tuer. Elle ne le connaissait pas et de toute manière, elle se méfiait naturellement de tout être vivant, bien plus que des morts. Elle appliqua les premiers soins, qui était de toute façon les seuls qu'elle connaissait, et s'assit sur la première chaise venue pour commencer sa garde. Elle n'avait pas beaucoup d'arme, seulement une machette un peu rouillée et un flingue. Mais aucune munition. A vrai dire, il lui servait seulement à bluffer pour dissuader les quelques survivants qui tenterait de s'attaquer à elle. Affalée sur son siège et fatiguée, elle surveilla sans quitter des yeux cet étranger, le canon pointé sur lui, au cas où il se réveillerait en sursaut et tenterait de jouer au plus fort.

Pendant qu'elle montait la garde elle entendit des bruits de pas léger à l'étage. Étrange, elle était pourtant persuadée d'avoir fait le ménage avant de s'installer. Elle voulait aller voir ce qu'il se passait mais elle ne voulait pas non plus laisser l'inconnu sans surveillance. Affreux dilemme. Cela dit, il avait l'air sans force, il était tombé d'épuisement, son corps avait du le ramener à la raison. Même s'il se réveillait à l'instant, il ne pourrait pas faire grand chose contre elle qui, malgré la fatigue, n'était pas dans un si piteux état.

Elle décida de l'abandonner à son sommeil et d'aller fouiller rapidement l'étage. Un survivant en pleine forme était bien plus dangereux que cet homme. Tout doucement, elle quitta la pièce principale et s'avança vers les escaliers, son flingue avec elle et sa fidèle machette à portée de main. Ils étaient poussiéreux et chaque pas qu'elle faisait, laissaient une empreinte. Une fois à l'étage il y avait deux pièces, elle ouvra tout doucement chacune des deux portes quand, tout à coup, elle se retrouva face à un être vivant, un rescapé de cet enfer. Enfin une rescapée. Une petite fille.


- Rae...de l'eau...

Ah ! Ca y est ! Enfin réveillé celui là ! Elle n'en pouvait plus de montée la garde. Elle aussi était fatiguée, elle aussi aurait aimé dormir. Mais non, à la place elle devait surveiller un total inconnu. Comme quoi, la bonté existe encore dans ce monde. L'homme tentait de parler, mais à vrai dire, elle n'y comprenait rien. Chaque mot sortant de sa bouche semblait être le dernier. Il devait être assoiffé.

- Merde, pensa-t-elle, fait chier.

Elle avait réussi à rassembler de l'eau depuis plusieurs jours, elle en avait assez pour tenir quelques jours mais si elle commençait à la partager avec n'importe qui elle n'en aurait plus beaucoup...Déjà que la gamine lui avait bu au moins deux rations...Mais bon, malgré l'horreur présente dans ce monde, on ne peut pas laisser mourir les gens après tout. Au bout de quelques minutes et une fois qu'elle pu juger de l'état pitoyable dans lequel il était elle posa son arme, se leva, et lui fit boire quelques gorgées d'eau.

Une fois qu'il eu finit de boire, elle désigna de la tête le coin de la pièce où un petit être recroquevillé sur un matelas poussiéreux dormait paisiblement.

- Je l'ai trouvé à l'étage et je l'ai ramené ici pour pouvoir vous surveiller tout les deux. Elle n'a rien voulu me dire mais apparemment, tu la réclame. Et bien la voilà. Elle était dans un sale état. Quelques heures de sommeil, un petit encas et elle ira mieux je pense. Au fait, moi c'est Thalia.
Codage par Libella sur Graphiorum
Thalia Vane
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Reynor
Lignum
avatar
Kyle Reynor
Age : 39
Métier : Pasteur
Messages : 4
Mer 27 Juin 2018 - 10:29
Knockin' On Heavens Door
Il n'y a point sur la terre d'homme juste qui qui ne fasse que le bien, et qui ne pèche jamais.
La jeune inconnue qui répondait au prénom particulier de Thalia ne semblait pas être une mauvaise personne et sans même se demander si elle trouverait de l’eau dans le coin elle avait partagé cette denrée rare avec deux survivants dont elle ne connaissait rien. Le liquide lui brulait la gorge comme s’il buvait du jus de piment et, paradoxalement, lui faisait un bien fou. Il toussait fortement en rendant la gourde à sa propriétaire et se raclait la gorge. C’était douloureux, mais ça aller déjà mieux.

 
-Merci ma fille.
 
Il avait pu voir le léger mouvement de sourcil de Thalia ‘’Ma fille’’ ce n’était plus des mots que l’on entendait de nos jours mais le pasteur ferait en sorte qu’on ne perde pas cet héritage. Pour lui toutes les femmes étaient ses filles et tous les hommes ses fils et cette pensée lui donnait un sourire moqueur ‘’ça fait un peu incestueux dit comme ça’’ pensait-il alors qu’il dévisageait son sauveur de la tête aux pieds… Elle était loin d’être vilaine.
Il se levait, fut pris d’un vertige qu’il peina à contenir, et se dirigea vers la petite fille dans le coin de la pièce. Il arrivait près de cette dernière mais elle se recroquevilla sur elle-même et émit un son similaire à celui d’un animal apeuré. Elle avait peur de lui. Il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir et elle avait suffisamment encaisser ces dernières 24h sans qu’il ne l’a malmène encore. Il laissera la réprimande à d’autres, en veillant du coin de l’œil qu’elle ne soit pas trop sévère. Il se tournait vers Thalia. Son corps était lourd et douloureux, il n’était pas en état de donner le meilleur de lui-même comme hier.
 
-Je suis Kyle Reynor, pasteur de la communauté Lignum. Tu as peut-être entendu parlé de nous au cours de tes périples ? Nous sommes un groupe pacifiste ; quoique personne n’est véritablement tout blanc en ces temps troublés. Cette jeune fille, Laura Caxton, pensait que ce serait une bonne idée d’aller faire une balade en dehors des murs… Et on en est là. Je te suis reconnaissant de ton aide ma fille mais puis-je abuser de ta bonté encore un peu ? Notre camp est à 3-4 heures de marche à l’Est d’ici mais malheureusement comme tu peux le voir je risque d’avoir du mal à y trainer ma carcasse surtout si je croise quelques ‘’difficultés’’ sur le chemin…
 
Kyle reboutonnait le haut de son col et tirait ses cheveux en arrière. Il rêvait d’un bon lit et d’une douche dans son logement de Lignum… Il était fatigué et terriblement encrassé.
 
-Si tu nous aide, nous pouvons te donner de l’eau, de la nourriture, tu pourras y prendre une douche chaude et te reposer en fermant les deux yeux avant de reprendre ton chemin, peut-être même t’y plairas-tu et te joindras à nous ? Je ferais en sorte que ces avantages te soient accordés à notre arrivée après tout il est rare de croiser des vagabonds comme toi… Généralement ils nous tirent dessus et nous dépouillent de nos biens. Peux-tu faire ça ? As-tu des questions ? Oh et… Puis-je récupérer mon six coups ? Je pense que c’est toi qui l’a ?
 
L'arme qui avait tué sa femme. Il y tenait. Elle lui servait d'avertissement et le condamné à ne jamais oublier.

acidbrain
Kyle Reynor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» Knockin' On Heaven's Door. | Caleb & Lena |
» Knockin' on heaven's door [ft. Fhury]
» 03. [Pension Preston] Knockin' on Heaven's door
» 23.03.2016 23.03.2016 Dwars door Vlaanderen / A travers la Flandre C2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONTAGION :: In the darkest times :: Game On (Le monde en ruine) :: The Outside :: The Outside :: Routes-
Sauter vers: