AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
FERMETURE DU FORUM.

Meredith RhodesLignumFICHE

Elio
WidenerObsidia Corp.FICHE

Maze
SiakaNoctisFICHE

Isaac
SparksLignumFICHE




Contagion regroupe désormais :
- 4 Obsidiens
- 5 Lignum
- 3 Noctis
- 8 Nomades

Obsidia Corporation est un laboratoire scientifique qui travaille anonymement et en toute discrétion sur la modification du génome humain.
Néanmoins, aux yeux du monde, OC est un laboratoire de recherches dans le génie génétique qui prétend pouvoir trouver un remède à toutes les maladies. Lorsqu'un médecin prend en charge un patient dans un hôpital en Ohio, il découvre curieusement un virus encore inconnu à ce jour. Mais très rapidement, alors que le monde est en train de changer, le Dr Hasting fait une découverte surprenante sur l'origine du virus, ainsi que sur le laboratoire OC...

Думаю, я влюбился в тебя. | Ft. Anna.

 :: In the darkest times :: Flashback (l'ancien monde) :: Le reste du monde Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bucky Barnes
Nomade
avatar
Bucky Barnes
Age : 33
Métier : Militaire
Messages : 51
Sam 12 Mai 2018 - 15:02
Dans un bar de Moscou, Russie / 2007


I think, I fell in love with you.
J'ai éclaté en sanglots. J'ai un faible pour cette expression.
On n'éclate jamais de faim ou de froid.
En revanche, on éclate de rire ou en sanglots.
Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclat.
Des éclats de rire, des blagues et le bruit des verres qui se rencontrent, rendait l'ambiance joviale dans ce pays pourtant si froid. La température extérieur était assez basse pour que personne ne souhaite mettre le nez dehors. Mais à l'intérieur de ce bar, la joie et l'alcool réchauffait leur cœur.  Une bande d'américain, la caricature même, s'y trouvait, ils étaient assis à une très grande tablé, à parler fort et à rigoler. Ils s'amusaient. Souriant, James était à cette table, plaisantant avec ses compagnon de régiment. Puis il s'arrêta quelques secondes. Son regard qui avait parcourut la salle venait de s'arrêter dans celui de quelqu'un dans la pièce. Qui était-elle ? Qu'est ce qu'elle est belle. L'homme voulait la connaître. C'était comme un devoir, il devait la connaître. Son esprit ne pensait plus qu'à ça pendant ces quelques secondes, jusqu'à ce que la main d'un des militaires viennent se secouer sous son nez. Fronçant les sourcils et faisant une légère grimace, il grogna et poussa doucement sa main.

« Tu peux me dire ce que t'as vu ? La vierge peut être ? »
« Hm Hm. Regarde plutôt derrière toi... »
« Wow. C'est qui ce canon ? Vas la voir, gros ! »

Que l'autre fit, retourner sur sa chaise, il était absolument pas discret, mais demander à un militaire, de l'être, dont le sang était imbibé de vodka était absolument peine perdu. Et James n'était pas dans un meilleur état. L'autre se leva en manquant de tomber de sa chaise et attrapa le bras du brun qui tentait de s'échapper de son emprise. L'autre motivait les autres à le suivre, en soutient qu'ils disaient. C'était n'importe quoi. Pousser de part et d'autre, il se retrouva nez à nez avec la russe, manquant même de tomber, il dût se rattraper sur la table. Son proche très proche du siens, une léger rougissement en plus de celui de l'alcool vit le jour sur ses joues.

Qu'est ce qu'elle était belle, son visage était si doux. D'un regard, il était tombé amoureux. Pourtant jusque là, James n'avait jamais eut de chance avec les nanas, et son boulot faisait qu'il n'en côtoyait que pour un soir. Mais elle, il voulait que ce soit différent, c'était comme une obsession dans son crâne, des films se formaient dans son esprit.  Comme un con, il se retrouvait devant elle sans savoir quoi dire. Son russe était très mauvais.

« Salut, je s'appelle James, tu vouloir un verre ? »

Tout ça dans un "à peu près" russe, qu'est ce qu'il avait l'air ridicule, mais ivre, il s'en rendait même pas compte. Au naturel, il n'aurait jamais osé. Il l'aurait juste admirer de loin. D'un grand sourire niais, il lui souriait. James n'était encore loin de savoir à ce moment, que grâce à tout ça, il se marierait avec elle quelques années plus tard.
code by bat'phanie
Bucky Barnes
Revenir en haut Aller en bas
Anna Barnes
Lignum
avatar
Anna Barnes
Crédits : Ma Ichi ♥
Age : 31
Métier : Ancienne militaire
Messages : 6
Dim 13 Mai 2018 - 22:12
Думаю, я влюбился в тебя
EXORDIUM.
La neige tombait à flot depuis cette fin d'après-midi, la ville de Moscou revêtait son manteau habituel. Les pavés se devenaient progressivement blancs tandis que le soleil s'éclipsait à l'horizon. Petit a petit, les rues fréquentées se vidèrent et bientôt ce fut le calme plat. Mais il restait un endroit dans la ville où la joie et la chaleur humaine animaient cette fin de soirée. Un petit pub qu’un régiment de soldats américains avait choisi pour se détendre et profiter de l’alcool local.

Dans cet amas de testostérone se trouvait Anna, la seule femme de ce bar. Tout comme eux, elle avait passé une longue journée à rencontrer des personnes influentes et elle avait sérieusement eu besoin de souffler. Mais la jeune russe, assise dans le coin de la pièce, sût rapidement qu’elle avait fait une erreur en mettant le pied dans le même bar que ces américains. Non pas qu’elle les trouvait bruyants et totalement indiscrets, mais contrairement à ce qu’elle aurait cru, tout les regards étaient portés sur elle. Elle avait le sentiment d’être un morceau de viande dans une cage aux lions.

Un soupir s’échappa de ses lèvres tandis qu’elle attrapait la carte des consommations, comme ci cela allait l’aider à ne plus être le centre de l’attention de tous ces hommes… En vain. Anna releva finalement la tête et ses yeux verts balayèrent la pièce dans l’espoir de trouver un quelconque serveur qui accepterait de servir une pauvre femme coincée parmi tout ces tas de muscles. Mais au lieu de cela, son regard se greffa dans celui d’un des militaires. Ca aurait pu être n’importe celui de n’importe quel autre militaire, mais le destin en avait décidé autrement. Ce soir là, Anna venait de croiser le regard de son âme-sœur, le seul homme qu’elle aimera dans sa vie.

Le contact visuel fut bref,  le jeune homme étant ramené à la réalité par l’un de ses compagnons. Un léger sentiment de regret s’empara de la jeune russe. Elle qui est habituellement si méfiante, la voilà en train de baisser sa garde et prête à accorder sa confiance en un militaire étranger qui plus est… Ca n’allait pas du tout, il fallait qu’elle se ressaisisse.

Mais on ne lui laissa pas le temps. Une seconde s’écoula et la jeune femme se retrouva entouré d’une demi-dizaine d’américains. Et pompom sur le gâteau, le militaire dont elle s’était éprise en face d’elle. Il semblait mal à l’aise et cherchait visiblement ses mots. Finalement, le jeune homme parvint à aligner les quelques mots en russe qu’il connaissait pour en faire une phrase mais elle n’avait pas vraiment de sens. L'américain paraissait un peu ridicule mais il avait au moins fait l’effort de lui parler dans sa langue, une attention qui toucha particulièrement la jeune russe. Et ce sourire… Anna voulait le revoir, encore et encore, jusqu’à la fin de ses jours. Ne voulant pas davantage ridiculiser le dénommé James, la jeune femme lui rendit le même sourire niais.


« Enchantée, moi c’est Anna. Je veux bien un café, s’il te plait. »


Répondit-elle dans un anglais quasiment parfait. Peut-être que ça aiderait James à être un peu plus à l’aise, et peut-être même que ça permettrait de faire comprendre aux autres abrutis autour de cette table qu’elle comprenait parfaitement ce qu’ils se chuchotaient entre eux.


« Tu ne pourrais pas les faire partir de cette table ? J’ai un peu l’impression d’être une bête de foire là… »


Demanda-t-elle, un peu gênée, au jeune homme en face d’elle. Anna voulait bien faire des efforts mais elle avait aussi ses limites. Un peu d’intimité dans ce bar ne ferait pas de mal.
Anna Barnes
Revenir en haut Aller en bas
Bucky Barnes
Nomade
avatar
Bucky Barnes
Age : 33
Métier : Militaire
Messages : 51
Mer 30 Mai 2018 - 20:04
Dans un bar de Moscou, Russie / 2007


I think, I fell in love with you.
J'ai éclaté en sanglots. J'ai un faible pour cette expression.
On n'éclate jamais de faim ou de froid.
En revanche, on éclate de rire ou en sanglots.
Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclat.
Quel idiot. Il paraissait pour le dernier des abrutis devant cette femme qui ne méritait certainement pas de se retrouver entouré d'autant d'américain aussi rempli d'alcool que l'océan d'eau. Mais au fond, il était heureux que ses amis l'ait tiré de force jusque-là, parce qu'il n'aura certainement pas eu la chance de la rencontrer autrement. Pourtant, James était un type social qui va toujours vers les gens. Mais là, il y avait la barrière de la langue et peut être la peur de se faire recaler, tout ça mélangé à l'alcool faisait de lui un petit garçon intimidé devant une jeune femme. Assis sur cette chaise, il ne savait pas vraiment encore où se mettre, cachant nerveusement ses mains dans le fond de la poche de sa veste, retroussant ses épaules vers le haut, comme pour s'y réfugier. C'était exactement ça, il était un gosse. Mais ça ne l'empêchait absolument pas de sourire comme un idiot devant la belle. Puis il fut comme choqué, sur le cul. Elle parlait anglais. La belle parlait anglais. Autant dire que ça changeait tout. Il allait vraiment pouvoir lui parler.

« Un café ? Euh... Oui tout de suite ! »  — « Hey ! 'sieur, un café s'il vous plait, et une bière ! »

Qu'il s’interrompt à la limite de l'immédiat, pour appeler le serveur, pour commander de l'alcool et du café, là, la langue était tout de suite plus un problème. Il la regarda, l'écouta et ses yeux se mirent à clignoter, il s'était absolument pas rendu compte d'à quel point ça pouvait être gênant pour elle.

« Oh mon dieu, excusez nous, ils sont tous ivres... »

Qu'il soupire doucement avant de se lever de sa chaise et les pousser de force plus loin. Leur suppliant de les laisser tranquille. Evidemment, la remarque de merde et le clin d’œil qui voulait absolument tout dire tomba, affiché fièrement par son collègue. James soupira, grogna tout en demandant pourquoi la tête en arrière. Puis il fit un signe de la main, dégagez bande de rapace.

Finalement il se retourna, et s'assit en face de la jeune fille. Mais maintenant tout seul, là à nouveau, c'était bien plus compliqué, il n'y avait plus personne pour qu'il se sente complètement à l'aise. Le serveur arriva avec leur boisson et il attrapa sa bière en vitesse, buvant bien la moitié du contenu de son verre. Ses yeux bleus se mirent à regarder la jeune femme en face de lui.

« Je suis désolé pour ça. Mais je te trouvais vraiment belle, j'ai eu envie de te connaître. »

L'honnêteté, une de ses plus grandes qualités, qui ne le lâchait jamais. Il n'aimait pas de pas l'être. Et il n'avait aucune raison de lui cacher quoi que ce soit. Parce qu'il n'avait aucune mauvaise intention contre elle. Il voulait simplement faire sa connaissance, intrigué par sa présence dans ce bar seule alors qu'il est fréquenté que par des hommes. James aurait certainement pris ses jambes à son coup dans sa situation.
code by bat'phanie
Bucky Barnes
Revenir en haut Aller en bas
Anna Barnes
Lignum
avatar
Anna Barnes
Crédits : Ma Ichi ♥
Age : 31
Métier : Ancienne militaire
Messages : 6
Lun 25 Juin 2018 - 16:38
Думаю, я влюбился в тебя
EXORDIUM.
Tout comme le jeune homme en face d’elle, Anna était légèrement gênée par la situation. Elle ne regrettait pas que le soldat l’ait abordé, bien au contraire même, mais c’était le reste de l’armée américaine présente qui la mettait mal à l’aise. Ils avaient tous des litres d’alcools dans le sang, n’avaient pas conscience de ce qu’ils disaient et Anna aurait parfait préféré ne jamais comprendre l’anglais. Mais bon, elle se retrouvait désormais en tête-à-tête avec un homme qui n’avait pas l’air d’être comme ses camarades, plus réservé et avec un peu plus de tact. Ce n’était pas tout les jours que ça lui arrivait, la plupart du temps c’était des mecs lourdauds qui ne comprenaient pas comment une femme pouvait avoir une place haute gradée dans l’armée.

« Merci… C’est sympa. »


Un sourire naquit sur ses lèvres quand James la complimenta, et même si elle pensait la même chose que lui, elle ne lui retourna pas le compliment. Anna s’exprimait peu vis-à-vis de ses sentiments, surtout quand il s’agissait d’un inconnu. Enfin, ça, c’était pour l’instant. Sans le savoir, elle faisait face à l’homme avec qui elle fera la promesse de ne jamais le quitter quelques années plus tard.

Pendant que le serveur leur apporta leur boisson, un court silence s’installa entre eux deux, mais cela permit à la blonde d’avoir une idée qui pourrait briser la glace entre eux en plus de se découvrir l’un et l’autre.

« On va jouer à un jeu : On pose une question chacun notre tour et on est obligé d’y répondre. On n’a que trois jokers chacun d’accord ? »

Expliqua Anna en fixant le soldat en face d’elle tandis qu’elle faisait dissoudre le sucre dans son café. Un nouveau sourire prit place sur ses lèvres quand elle vit que le jeune homme en face de lui semblait réceptif à son idée puis elle prit la tasse chaude entre ses mains.

« Allez, commence. Honneur aux américains. »

Anna Barnes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Eluveitie
» What about playing chess?
» Lyli-Ana Banger
» Le début d'un amour... à sens unique ! [ PV Anna ]
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONTAGION :: In the darkest times :: Flashback (l'ancien monde) :: Le reste du monde-
Sauter vers: