AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Meredith RhodesLignumFICHE

Elio
WidenerObsidia Corp.FICHE

Maze
SiakaNoctisFICHE

Isaac
SparksLignumFICHE




Contagion regroupe désormais :
- 4 Obsidiens
- 5 Lignum
- 3 Noctis
- 8 Nomades

Obsidia Corporation est un laboratoire scientifique qui travaille anonymement et en toute discrétion sur la modification du génome humain.
Néanmoins, aux yeux du monde, OC est un laboratoire de recherches dans le génie génétique qui prétend pouvoir trouver un remède à toutes les maladies. Lorsqu'un médecin prend en charge un patient dans un hôpital en Ohio, il découvre curieusement un virus encore inconnu à ce jour. Mais très rapidement, alors que le monde est en train de changer, le Dr Hasting fait une découverte surprenante sur l'origine du virus, ainsi que sur le laboratoire OC...

Rae Lucas
Lignum
avatar
Rae Lucas
Crédits : Chup'
Age : 26
Métier : Infirmière
Messages : 121
Badges :
Sam 12 Mai 2018 - 0:48
Infirmerie du campement Lignum, 2016



murmures
Rae & Anna

« See those birds going across the sky three thousand miles they fly. How do they know which way to go ? Somehow they always seem to know. They say there's mother nature in everything we see. Wish I had a little mother nature in me. » Magnetised - Tom Odell
Le soleil pointait timidement à l'horizon. Ses faibles rayons réveillaient le monde, doucement, petit à petit. Il était encore tôt, et même à cette heure-là, la plupart du campement Lignum était encore au fond du lit. Mais ça n'était pas mon cas.
En effet, une enfant du campement était venue me voir en début de soirée la veille en raison de maux de ventre. A mon avis, cela était dû à l'indigestion de son repas mais les vomissements qui avaient suivi ont réussi à la terrifier. La petite était orpheline et même si les Lignums qui gardaient ces pauvres enfants étaient très gentilles, elles ne pouvaient pas focaliser leur attention sur un seul enfant. Hors, cette petite fille avait besoin de beaucoup d'attention et de compagnie. Ainsi que de se faire rassurer, consoler, chouchouter... Et il se trouve que ce fut moi qui ai hérité de ce titre pour cette nuit-là.
Lea tenait ma main d'une telle force que je ne m'étais pas sentie de la forcer à me lâcher. Je me suis contentée de soupirer, de caresser son visage chauffé par une légère fièvre et de lui sourire. Je lui murmurais des mots doux, je la rassurais, je lui disais qu'elle finirait par guérir et que tout s'arrangerait. J'ai essayé de lui demander si elle ne voulait pas retourner dans son vrai lit, mais elle était têtue cette petite. Elle voulait que je reste à ses côtés. Ici.

C'est ainsi qu'elle finit par s'endormir, paisiblement. J'aurais pu m'en aller, retrouver mon lit. Mais je ne m'en sentais pas le courage. Je voulais que Lea me trouve à ses côtés au réveil. Je ne voulais pas qu'elle s'éveille seule. Alors j'ai simplement remonté sa couverture le long de son petit corps, sans lâcher sa main, et me suis endormie. La tête installée sur mon bras libre, lui même posé sur le matelas en hauteur de l'enfant. Je n'étais pas du tout confortable, mais je n'avais pas le choix. Et puis, j'avais pris l'habitude de faire passer les autres avant moi, particulièrement les enfants. Je me réveillerai avec la nuque endolorie, certes, cependant je me réjouissais de voir la mine heureuse de Lea au petit matin, en voyant que j'étais restée. Alors, épuisée, je finis par m'endormir moi aussi.
Jusqu'à ce que le branle bas de combat réveille tout le personnel de l'infirmerie. Une collègue s'était précipitée près de moi en me secouant l'épaule, me tirant sèchement de mon sommeil réparateur. Je fronçai et je ronchonnai, me massant mon cou douloureux. Mais l'infirmière ne me laissa pas plus de temps: une jeune femme avait été retrouvée blessée aux abords du camp. Elle avait besoin de soin. On ne m'en décrit pas plus et je n'avais visiblement pas le choix. Mon coeur était peiné de devoir lâcher la petite main de Lea. Alors, en me levant, je déposai un baiser sur son front et me précipitai hors de l'infirmerie où je voyais un duo de Lignum apporter une jeune femme en sale état, sous les rayons du soleil naissant.
(c) DΛNDELION


what is about surviving ?

Lorael Paris I love you:
 

Vous m'avez si bien cernée I love you:
 
Rae Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Anna Defontaine [End]
» Anna Lynn
» Anna Williams [ Under Construction ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONTAGION :: In the darkest times :: Game On (Le monde en ruine) :: Oregon [Lignum] :: Base Lignum :: Infirmerie-
Sauter vers: