AccueilMembresPublicationsCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion


annonce : nous manquons d'obsidiens et recherchons activement meredith, la chef de clan des lignums (à voir en prédefinis) !

Chapitre I
5 years later
T e a s e r
Obsidia Corporation est un laboratoire scientifique qui travaille anonymement et en toute discrétion sur la modification du génome humain. Néanmoins, aux yeux du monde, OC est un laboratoire de recherches dans le génie génétique qui prétend pouvoir trouver un remède à toutes les maladies. Lorsqu'un médecin prend en charge un patient dans un hôpital en Ohio, il découvre curieusement un virus encore inconnu à ce jour. Mais très rapidement, alors que le monde est en train de changer, le Dr Hasting fait une découverte surprenante sur l'origine du virus, ainsi que sur le laboratoire OC...
Partenaires

S t a f f
P r é d é f i n i s
C.A
Nom
Fiche
J.K
Lig
Fiche
M.S
Noc
Fiche
E.W
OC
Fiche
M.R
Lig
Fiche
C.T
Lig
Fiche

dance with the devil

 :: Archives :: RPS Terminés/Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 11 Mai 2018 - 22:59



Close your eyes, so many days go by. Easy to find what's wrong, harder to find what's right. Trembling, crawling across my skin. Feeling your cold dead eyes, stealing the life of mine. Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight ?

Virginie : Forêt James River (Territoire Noctis)
La nuit est vite tombée aujourd'hui. J'ai passé mon temps à marcher en devant quelques fois passer par la route. Sur cette carte, il y avait deux ronds de dessiné. Son ancien propriétaire n'avait noté qu'un "N" et un "L". J'ignore s'il pensait encore que ce monde pourrait se reconstruire après tout ça. Que représentait pour lui ces deux zones ? Avait-il hésité entre deux villes ? Était-ce des territoires de pillards ? Un soupire franchit la barrière de mes lèvres tandis que je replie la carte. Peut importe ce qu'il pouvait y avoir ou ne pas y avoir. J'étais déjà à la limite du cercle "N". J'observe les lieux. Je ne suis pas loin de la route. Une rivière coule un peu plus loin. Un petit muret est là, il est brisé mais le reste forme un angle. J'y pose mon sac puis pose quelques pièges bruyants ici et là. Si je ne crains pas les rôdeurs, je ne souhaite pas non plus en devenir un. J'élimine les morts qui sont présents puis retourne vers le petit muret où je rassemble du bois sec pour faire un feu. La nuit sera sans lune ce soir, j'ai besoin de lumière.

Assise devant le brasier, il ne fait pas très froid, mais il ne fait pas chaud non plus. Mon regard se perd dans les flammes. J'ai toujours trouvé cet élément hypnotisant. La chaleur qu'il dégage réchauffe ma peau mais j'ai froid. A l'intérieur. Pourquoi est-ce que je continue de me battre ? Cette question me hante depuis quelques années maintenant. Je ne veux pas mourir. Pourquoi ? Ce n'est pas comme si j'avais une famille ou des amis. Je ne pense pas avoir de but. Alors pourquoi suis-je encore là ? Putain ... Ces questions sans réponses finiront par me rendre complètement tarée. D'une main, je me frotte les yeux puis je m'allonge. La tête sur mon sac. Allongée sur le côté, une main tient fermement mon couteau de chasse, l'autre tient la lance. Je ramène mes genoux vers mon ventre et mes yeux se ferment.

Mon sommeil est agité. Comme à chaque fois que je dors. Je revois tout. Je revois Aden. Je revois June. Mes parents. Le ranch. Blanche. Spectatrice sans aucun pouvoir. Je me tiens devant mes souvenirs en ressentant ces moments de bonheur que je regrette dès que j'ouvre les yeux. Les heures passent et je m'éveille en sursaut. Aspirant l'air bruyamment par la bouche. Mon cœur bat la chamade contre ma poitrine. Le feu n'est que braise, mais en y ajoutant maladroitement des branchages, il se rallume. Un visage apparaît sous les couleurs dorées et chaudes. Un homme est assit là, sur un rocher à environs deux mètres de moi. Ses yeux me fixent avec intensité. L'adrénaline monte si vite en moi que mes mains se mettent à tremblées. Je crois que si j'avais eu une couverture, je l'aurais remontée jusqu'aux oreilles. Ce mec était entré dans mon intimité et c'était une chose que je ne supportais pas. Rapidement, ma main attrape la lance qu'elle a lâchée durant mon sommeil puis la pointe vers l'homme. Je suis complètement choquée. « Qui êtes-vous !? Et ... Qu'est-ce que vous voulez !? » Avais-je balbutiée essoufflée. S'il y avait bien quelque chose que je craignais, c'était les êtres humains.

(c) SIAL


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONTAGION :: Archives :: RPS Terminés/Abandonnés-
Sauter vers: