Contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte contexte
Prédéfinis

Pseudonyme
Profil

Pseudonyme
Profil

Pseudonyme
Profil

Pseudonyme
Profil


"Insérer ici une citation nulle en anglais, ça fait classieux" - Felix.

 :: Zone membres :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Felix Basquiat
Nomade
avatar
Felix Basquiat
Age : 28
Métier : Bob le Bricoleur
Messages : 42
Badges :

Jeu 1 Mar 2018 - 0:56
Felix Basquiat
feat. Rami Malek

FICHE D'IDENTITÉ




DATE DE NAISSANCE

21 Septembre 1990
(27ans)

MÉTIER
Bricoleur

CLAN
Nomade

LIENS
ø

STATUT
Célibataire



CARACTÈRE



Même sans voisin, l'herbe est toujours plus verte Ailleurs. Plus loin, dans une forme de réel irréel, dans un mélange discret et hésitant, où le doux rencontre l'implacable, où le prudent épouse l'aventureux et où l'incertain semble être l'unique vérité. L'Ailleurs. C'est dans ses eaux troubles que nage Felix, aussi peureux que curieux, il tâtonne le monde à la recherche de réponse et de question. Il ne participe pas à ce qui l'entoure, il n'a pas trouvé de place alors pour l'instant, il se contente d'observer. Il fixe ses congénères en déglutissant, il cherche à sonder l'insondable, à comprendre ce qu'il ne définit pas. Felix est peut-être cet ami qui ne parle pas, ou que trop peu, toujours calme où seul les yeux servent à transmettre les émotions. Détaché, morcelé, incertain...


BIOGRAPHIE



N'est pas mort ce qui à jamais dort.
Un enfant inattendu, attendu, un cadeau ou une surprise ; des mots qui avaient un sens, un jour, plus maintenant. Felix est né à la venue des feuilles mortes, dans la ville qui jamais ne dort. Un bébé bleu et maigrelet d'où l'idée d'élégance n'avait pu naître et pourtant, un papa, une maman, une sœur, une carte postale sublimée par sa venue. Il complétait enfin l'image, l'Amérique parfaite, ils étaient enfin quatre, les chevaliers de l'Apocalypse. La Grande Pomme bientôt ne suffit plus à leur désir de perfection.

Enfant, Felix dormait énormément, souvent assailli de rêves dont il avait pris l'habitude, au réveil, de noter chaque détail. Scènes étranges, impressions vagues et souvenirs morcelés se reformaient alors doucement dans sa tête. Il était devenu un rêveur par réaction à sa vie monotone si parfaite. Ses parents l'avait traîné dans ce rêve américain d'où il ne tirait nulle satisfaction, ses exaltations le libéraient, le conduisant vers des royaumes imaginaires et chimériques, jadis familiers, aujourd'hui éteint.

Une vie banale faite d'amitiés perdues et de cycles scolaires d'épuisement avait eu raison du jeune adolescent. Il ne rêvait plus, plus comme avant. Ses yeux se tournaient la nuit vers les étoiles, le jour sur ses machines. Il bricolait, et quand il ne bricolait pas, il étudiait. Sa mère disait qu'il était simplement solitaire, son père qu'il ferait de grandes études, sa sœur qu'il était stupide, lui, ne disait rien. Le verbe sobre, discret, Felix avait gravé ces mots sur la porte de sa chambre : "Que le silence soit Roi", car aussi rare qu'il est, il ne pouvait être que précieux. Sa compagnie élégante remplaçait celle dont il manquait.

Des rires et des cris de joie, l'ambiance de la fête à son comble dans une soirée de films où les gobelets rouges colorent les tables et chaque jeu devient une raison de s'alcooliser pendant que certains se donnent du courage pour continuer en offrant leur biles aux toilettes. Toutes ces amusements autour sans que Felix puisse en profiter, lui qui avait fini par sauter à l'eau. Houston prodiguait bien plus qu'une université, une toute autre vie se dessinait là-bas. Une population d'inconnus, grouillants, fourmillants, vivants, ardents.. une vie d'adulescence exacerbée qui prenait le garçon à la gorge, l'étouffant plus que le libérant. Ce n'était pas lui qui devait affronter les vagues, bomber le torse et prouver une virilité fantasmée ; sentir l'écume mourir sous ses pieds lui était bien suffisant. L'intéressant de ce monde semblait résider dans l'ingéniosité des autres pour surfer sur ses aléas.

L'avenir militaire était une possibilité jamais explorée auparavant. Ryan ne cessait pourtant de le vanter et, sans avoir eu à forcer plus que de raison, il avait fini par enrôler son beau-frère dans ce que celui-ci nommait à juste titre "un délire patriotique". Le monde n'avait jamais été un puzzle morcelé de nations aux yeux de Felix, lui qui avait toujours conçu les autres comme une seule et même entité fascinante, qu'il soit d'ici ou d'ailleurs. Il n'avait pas de raison de tirer sur un voisin de rue ou de continent et il n'était pas question d'une telle chose. Felix opérait dans son domaine de compétence, dans ses machines. Bricoler, il savait faire.

Mais bricoler ne servait à rien face à la fin d'un monde.

Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Des mois, des années, Felix n'avait jamais compté, un jeu d'échec l'aidait à passer le temps. Ils vivaient une existence de reclus depuis si longtemps, sans le moindre ami, seuls, dans quelques pièces d'un abri construit au beau milieu d'un terrain de la famille de Ryan. Il était rare que quelqu'un sorte, les risques étaient limités au maximum, seul l'ancien soldat sortait parfois. Et parce que ne voir constamment que des murs ternes et des portes grises peut rendre fou un être intelligent et rêveur, Felix avait pris ces habitudes et, nuit après nuit, au cours de ses insomnies, il dessinait le monde. Recréant chaque détail d'une vie passée, dans l'espoir d'y trouver autre chose que ce qui existait maintenant dans ce monde tué et dans la grisaille cet abri.

Felix et sa sœur ne savaient pas ce qu'il était advenu de leurs parents, ils n'avaient pas cherché à savoir. Parfois l'ignorance était la plus douce des espérances. Ils en étaient arrivés à un point où ils n'attendaient plus rien, la non-attente avait cela de fabuleux qu'elle ne décevait personne, elle ne faisait qu'exister sans jamais blesser et nul ne se serait douté qu'elle s'interrompit un jour, par le retour de Ryan. Une de ces rares sorties l'avait alors conforté dans une pensée : il était temps. Tous savait depuis le début qu'il ne s'agissait là que d'un passe-temps, que cela ne durerait pas éternellement et cela faisait maintenant trop longtemps qu'ils avaient abandonnés la vie pour la survie. Ils allaient faire leurs bagages, partir. Felix avait voulu repasser par chez lui, récupérer quelques machines. Sans le vouloir, une alarme s'activa, un bruit lancinant à vous en arracher les tympans qui ne dura que peu, mais qui était déjà de trop. Felix avait cassé la source tout en sachant ce qu'il avait déjà attiré toutes les bêtes du coin.

Certaines qualités vocales sont le propre des hommes, d'autres le propre des bêtes; et rien n'est plus terrifiant que d'entendre les unes jaillir de la gorge des autres.
Des bruits gutturaux se firent entendre petits à petits, de plus en plus proche, jusqu'aux portes de la pièce. Un être de chair putréfié dont la mâchoire affamé ne semblait plus être en état de mâcher quoi que ce soit fit alors son apparition dans la chambre, dès lors accueilli par un coup de batte dans le visage, la rangée de dents inférieures ne tenait déjà plus très bien avant de partir décorer le mur du couloir. Felix continua alors les coups de batte, jusqu'à ce que la créature semble s'arrêter de bouger. Sans attendre plus longtemps, il prit un sac rempli de vivre et de diverses machines et parti, seul. Il ne chercha pas à rejoindre sa sœur et son beau-frère, il savait qu'ils avaient fuit dès l'enclenchement de l'alarme. Il n'y avait pas de place au risque. De toute façon Felix n'avait jamais apprécié l'océan dont les abysses le terrifiait plus que de raison, l'avis de Ryan était biaisé par sa vie de marines et Felix ne voyait pas l'avenir sur pilotis.

Il avait toujours été un solitaire entouré de gens, un rêveur dont on avait fixé les deux pieds sur Terre, un pacifiste enrôlé et un peureux qui éclatait la tête des revenants. Felix ne savait pas ce qu'il allait faire, ni même où il allait, peut-être était-il temps de trouver des réponses à tout ce dont il n'avait encore jamais parlé.

Lovecraft


DERRIÈRE L’ÉCRAN ?



Pseudo : Un nain portant
Âge : 21 ans
Je souhaite un parrain: Oui (starter et guide)
Discord : Oui
Je m'engage à suivre le règlement : Oui
Vos disponibilités : 1 fois toutes les deux semaines

 Kanae de Never-Utopia
Felix Basquiat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Mar 2018 - 1:47
Hey, bienvenue !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rae Lucas
Lignum
avatar
Rae Lucas
Crédits : Chup'
Age : 26
Métier : Infirmière
Messages : 120
Badges :
Jeu 1 Mar 2018 - 7:36
MWAHAHAHAH, la team des nains s'agrandit ! What a Face
Et tu ne quitteras donc plus jamais Rami... Ce qui n'est pas une mauvaise chose. What a Face

Je me réjouis d'en savoir plus sur lui ! I love you


what is about surviving ?

Lorael Paris I love you:
 

Vous m'avez si bien cernée I love you:
 
Rae Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Lorias Carden
Lignum
avatar
Lorias Carden
Age : 24
Métier : Ancienne étudiante
Messages : 55
Badges :
Jeu 1 Mar 2018 - 11:56
Tu crains.

Ne t'approche pas de Rae avec cet avatar.

La bise.
Lorias Carden
Revenir en haut Aller en bas
Mia Wallace
Noctis
avatar
Mia Wallace
Age : 25
Métier : Trafiquante
Messages : 24
Badges :
Jeu 1 Mar 2018 - 13:26
Bienvenue amigo !
Mia Wallace
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Mar 2018 - 13:53
Bienvenue et bon courage dans la rédaction de ta fiche.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Mar 2018 - 16:17
Bienvenue parmi nous ! Et j'approuve le choix d'avatar 👍
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Mar 2018 - 16:21
Bien-ve-nu.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Felix Basquiat
Nomade
avatar
Felix Basquiat
Age : 28
Métier : Bob le Bricoleur
Messages : 42
Badges :

Jeu 1 Mar 2018 - 23:15
Merci à tous, ça fait plaisir !
Oh Lorias, tu sais le destin...
Felix Basquiat
Revenir en haut Aller en bas
Dr Hasting
Administrateur
avatar
Dr Hasting
Messages : 168
Ven 2 Mar 2018 - 14:44

Bienvenue Felix Basquiat

Félicitations, te voici survivant de l'apocalypse, tu peux donc dès maintenant te lancer dans l’exploration de ce monde en perdition. Pour bien débuter ton aventure tu peux d’ores et déjà demander ou proposer des jeux ici.

En panne de code ? Nous avons mis juste , quelques codes qui pourront t’aider dans la rédaction de tes rps. Pense tout de même à bien laisser les crédits présents sur chacun des codes pour respecter le travail des autres.

Nous disposons d’une conversation de groupe sur la plateforme Discord, si tu as accepté de nous y rejoindre, voici le lien qui te permettra de venir discuter avec d’autres survivants de ce monde !


Ensuite, tu as indiqué vouloir deux parrains. Ton RP de bienvenue te sera donc fait par @Erwan Jones et ton guide sera @June Hawkins !


Maintenant que tu es inscrit, tu dois remplir le formulaire que tu trouveras ici !
(Que vous souhaitiez être parrain ou non, vous êtes dans l'obligation de le préciser, mais pensez au fait que si vous avez apprécié avoir des parrains, d'autres après vous, apprécieront.)

Si tu rencontres le moindre problème au cours de ton aventure, n’oublie pas que le Staff est à ta disposition pour t’aider. N’hésite donc pas à nous contacter !


L’équipe de Silentium Mortem,
te souhaite à présent bon jeu et bonne chance.
Codage par Libella sur Graphiorum
Dr Hasting
http://contagion.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Recherche d'une citation...
» de L'insécurité en Haiti ou Insécurité provoquée ?
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» évaluation comparée des facteurs de l’insécurité
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONTAGION :: Zone membres :: Fiches Validées-
Sauter vers: